LA CAMOMILLE

LA CAMOMILLE

bienfaits de la camomille

LA CAMOMILLE

En Europe, s’il y a bien une plante qui connaît un grand succès dans le monde des infusions et des tisanes, c’est bien la camomille. En effet, nombreux sont les personnes qui en consomme, souvent le soir ou en début d’après-midi afin de profiter des vertus et bienfaits de la camomille. Cependant, comme beaucoup de savoirs issus de la tradition populaire, les choses sont plus compliquées que ce qu’on croit et il faut toujours faire attention à bien démêler le vrai de la croyance.

Tout d’abord, interrogeons-nous sur ce qu’est la camomille. Pour beaucoup, il s’agit d’une plante qui ressemble vaguement à une pâquerette que l’on peut observer sur les boîtes d’infusions en grande surface. Premier point donc, la camomille n’est pas une pâquerette ! Ce sont toutes deux des Astéracées, elles sont donc de la même famille, au même titre que les pissenlits ou l’edelweiss. Mais, ce n’est pas la même plante. Ou plutôt, les mêmes plantes, puisqu’il n’y a pas qu’une seule sorte de camomille, mais plutôt trois : la camomille romaine, la grande camomille et la camomille matricaire. Elles sont toutes les trois considérées comme des plantes médicinales, et bien que leurs effets puissent légèrement varier, ils demeurent globalement similaires, suffisamment pour les confondre dans cet humble et trop court article.

Passons maintenant aux bienfaits de la camomille. Pour beaucoup, elle aide à dormir ou à s’apaiser. Pour d’autres, elle a des vertus digestives. Qu’en est-il ? Et bien les deux, mais pas que. Tout d’abord, la camomille possède des effets anti-oxydants. Alors non, ça n’empêche pas les appareils dentaires de rouiller, mais plutôt les cellules du corps. Pour comprendre rapidement : nos cellules consomment des nutriments, comme de l’oxygène par exemple pour produire l’énergie dont notre corps a besoin. Malheureusement, cela amène aussi l’apparition d’éléments qui viennent faire « rouiller » notre métabolisme, amenant petit à petit au vieillissement de nos cellules. Les antioxydants permettent soit de diminuer l’apparition de ces oxydants, soit de les neutraliser, ce qui ralenti l’inévitable vieillissement de nos cellules et aide à maintenir un bon fonctionnement de notre métabolisme. Voilà pour le premier effet de la camomille, et pas des moindre puisqu’il permet à cette plante de réduire l’anxiété grâce à son action sur le cerveau, et à réduire la tension puisqu’il agit aussi sur le système vasculaire.

Nous avons ensuite l’effet sur la digestion. Il s’agit ici du deuxième effet le plus notable de la camomille sur l’organisme. Plante polyvalente dans ses actions, la camomille aide à soulager les maux intestinaux comme les ballonnements, la diarrhée ou les désordres acides qui peuvent nuire à la digestion. Il est à noter que la camomille soigne les symptômes et non les causes de ces troubles, il est donc toujours conseillé de ne pas hésiter à consulter un médecin si jamais cela ne passe pas. Le troisième effet, moins connu, est celui de l’action anti-inflammatoire de la camomille. Propriété plutôt usitée dans les crèmes et huiles, c’est une qualité que l’on peut exploiter en cas d’inflammations dans les régions buccales et stomacales dans le cadre des tisanes. Enfin, la camomille possède aussi des propriétés analgésiques, c’est-à-dire qu’elle peut aider à calmer la douleur, notamment celles situées dans la région utérine. Autrement dit, la camomille, si elle est prise régulièrement dans une journée, aide à soulager les crampes menstruelles pour celles qui en souffrent.

Les bienfaits de la camomille

Attardons-nous maintenant sur ce qui fait le cœur de la réputation de la camomille auprès des profanes : sa capacité à nous aider à trouver le sommeil. Elle n’est pas usurpée, c’est un fait. Que ce soit son effet anti-oxydant, qui peut aider à apaiser les anxiétés ou le fait que prendre une tisane est un rituel qui aide à se calmer, ce qui favorise le sommeil suffirait à pouvoir plaider en sa faveur. Néanmoins, il est scientifiquement attesté que la camomille possède un effet sédatif très léger sur l’être humain. Ne prenez pas de la camomille en espérant qu’elle vous assomme, son effet est trop doux pour cela. En revanche, ce très léger effet amène un état de relaxation qui, lui, vous prodigue un sommeil souvent confortable.

La liste des bienfaits de la camomille est en vérité encore plus longue que cela, certains étant même encore incertains puisque cette plante agit sur tellement de domaines différents qu’il est difficile de mesurer l’étendue exacte de ses bienfaits. Bien entendue, la camomille n’est pas une panacée, et nous conclurons sur une petite mise en garde sur les éventuels dangers de la camomille. Ils sont en vérité peu nombreux, la camomille n’étant pas toxique, mais les experts s’accordent que la consommation de camomille est tout de même à éviter dans les cas suivants :

  • Pour les personnes allergiques.
  •  Chez les enfants en bas-âge. Alors, ce n’est pas un poison mortel, mais la sûreté de la consommation chez l’enfant n’a pas été prouvé.
  • Par voie de conséquence, chez les femmes enceintes ou allaitants.
  • Chez les personnes ayant des problèmes de foie ou de reins.

TEA BEAUTY

See all posts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are makes.