LES ORIGINES DU THÉ

LES ORIGINES DU THÉ

les origines du thé

LES ORIGINES DU THÉ.

De nos jours, le thé est la seconde boisson la plus bue au monde, après l’eau ; et son origine est l’objet de plusieurs légendes au sein du folklore qui l’a vu naître, à savoir celui de l’Asie d’Extrême-Orient. les Origines du Thé, son histoire, ainsi que son processus de fabrication, sont riches et complexes. Nous vous proposons ici une rapide présentation de son histoire, ainsi que de la plante dont il est issu, le théier.

En Chine, pays natal du thé, la légende veut que ce soit l’Empereur Shennong, réputé pour être l’auteur du plus ancien ouvrage de médecine chinoise, qui ai découvert le thé environ 2000 ans avant notre ère, alors que des feuilles d’un arbre seraient tombés dans une tasse d’eau chaude qu’il avait préparé. Ainsi, nous ne savons pas précisément quand et comment la pratique du thé est venu au monde.

Néanmoins, les origines du thé légendaires aide à se rendre compte de l’importance de cette boisson dans la culture asiatique. Les plus anciennes traces historiques de l’usage du thé indiquent qu’initialement, l’infusion de feuille de thé était surtout appréciée pour ses vertus thérapeutiques, permettant notamment de soulager la fatigue, qu’elle soit physique ou mentale.

Puis, vers la fin de l’Antiquité, le thé devient progressivement plus qu’un simple remède contre la fatigue pour devenir une boisson plus quotidienne, devenant même une mode sous la dynastie Tang, période qui s’étend de l’an 618 à 907 de notre ère. De là se développe une longue tradition autour de la production et la consommation du thé, ainsi que son exportation progressive entre les différents pays d’Asie comme la Corée ou le Japon, qui furent les premiers à en bénéficier.
Cette diffusion gagna aussi petit à petit certains pays d’Asie mineure et du Moyen-Orient au fil des siècles, jusqu’à ce qu’enfin un certain Marco Polo ne commence à faire connaître le thé en Europe. Par la suite, les Anglais, ayant développé un grand amour pour le thé durant le XVIIème siècle, en firent un intérêt économique majeur, ce qui amena à son exportation à travers le monde, aussi bien dans sa culture que dans sa consommation.
les Origines du Thé
D’un point de vue géographique, la culture du thé a vu le jour dans les régions du Sichuan et du Yunnan, deux régions du sud de l’actuelle Chine, ainsi que dans le Nord de la Birmanie. Le théier, dont le nom scientifique Camellia Sinensis pourrait se traduire par Camélia Chinois, est un arbuste à feuilles persistantes qui pousse dans les climats tropicaux et subtropicaux, de préférence en altitude. Les pieds de théier sont souvent cultivés en rangées serrées et régulièrement taillés. Concernant la récolte, il existe deux méthodes, qui changent radicalement la qualité du thé obtenue.
La première, la plus industrielle, est celle dite du CTC, qui consiste à utiliser des machines pour récolter des branches entières de théier, pour ensuite les préparer. Cette technique permet de valoriser les feuilles de moindres qualités et est avant tout destinée à la production de thé en sachet. La seconde, plus traditionnelle, est la méthode orthodoxe qui consiste en une cueillette à la main, procédé plus long et fastidieux, mais qui permet une meilleure sélection des feuilles, augmentant ainsi grandement la qualité du thé. Concernant les méthodes de transformations des feuilles permettant d’obtenir le thé à proprement parler, il s’agit d’un sujet très vaste que nous réservons pour un autre article où nous expliquerons les liens entre les méthodes de productions et les différentes couleurs de thés.

TEA BEAUTY

See all posts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are makes.